Extrait Article 'citizenjazz.com' (par Nicolas Dourlhès // Publié le 24 novembre 2019) :

à propos du concert du 17 octobre 2019 au Lieu Unique à Nantes , organisé par le Pannonica.

 

Trio manceau, :_ANIMAT s’est constitué à partir d’un solo de Thomas Belhom. Musicien réputé des fines bouches, il joue avec Tindersticks ou Calexico et transporte sa batterie sur de nombreux projets de pop alternative. Percussionniste, coloriste, il distille avec une finesse au ton clair et léger, des ambiances en retenue qu’il habille avec beaucoup de justesse par des boucles de guitare. Complété par un chant filtré par un micro, il crée de petites ritournelles folk qui évoque un monde américain lointain. Sauf que ce lointain est aussi un ailleurs.

La basse de Paul Rogers, qui tient de la vielle, de la contrebasse, du sitar ou tambura indien, est le principe dérivateur qui emmène la musique vers des territoires surprenants. Caressante ou plus âpre, elle investit le free avec un sens de l’équilibre qui structure solidement le trio et le place à la croisée des chemins. Ne reste plus à Cédric Thimon d’apporter les sons chauds d’un saxophone déambulant au gré des mouvements. Tumultueux parfois, apaisé souvent, il paraphrase les chants de Belhom sans jamais s’engager sur des solos au long cours. Le trio, soutenu par des images empruntées à la Filmoteca de Valencia, reste centré sur une musique concise qui prend le temps d’évoluer sans s’égarer et constitue une porte d’entrée vers l’évasion.

 

 :_ANIMAT(Autoproduction)  --chronique de l'album --

 

Publié dans ABUS DANGEREUX Face 151 par Cathimini - juillet 2019 :

 

+++++

 

Cet Animat-là ne remue pas la queue quand vous le sifflez mais est un joli objet tiré à 300 exemplaires avec plusieurs pochettes sérigraphiées. Dès les premières secondes, on reconnait les roulements de tambour, les clochettes, les bols tibétains, les ressorts et les effleurements de percussions si caractéristiques de Thomas Belhom. Bien qu’il joue également d’une guitare acoustique, légère et fluide (on a l’impression qu’elle va s’envoler sur « Serpentoïde »), de claviers minimaux et espiègles (le très tendance « Animaterial ») et chante (aérien et timide comme sur l’apaisant « Echolocation »), ceci est une oeuvre de groupe. En effet les rythmiques chaloupées et les mélodies douces traditionnelles sont chahutées par des dissonances et un esprit free jazz que l’on ne peut qu’attribuer à Cédric Thimon qui joue flûte, trombone et saxophone et à Paul Rogers qui contorsionne sa contre-basse dans tous les sens.

 

Ainsi chaque membre se challenge dans une spirale expérimentale vertueuse, coupant/collant des bribes de piano, xylophone et autres instruments arrangés avec des échos, des drones et autres effets qui donnent à cet album une singularité de poil à gratter (comme le déstabilisant « Ring Rue »). 


Paul Rogers - photo de Michael Parque


:_Animat

Expérience musicale libre et vivante (+ projection)

Le groupe s'est crée en 2017, sur la base des concerts solo de thomas belhom. Quelques morceaux chantés donnant lieu à des improvisations instrumentales riches en sonorités et relation entre les protagonistes :  Paul Rogers , musicien anglais jouant d'une contrebasse à sept cordes, (ayant entre autre collaboré avec john Zorn notamment) et Cédric Thimon, saxophoniste, flutiste, tromboniste, au souffle unique.

Un montage, réalisé par Thomas Belhom, de différents films d'archive empruntés à la filmoteca de Valencia en Espagne, sert de matière visuel au concert d'animat. Non en continu mais par longues brides de séquences laissant les musiciens baignés dans la lumière de la projection. L'ensemble musicale alterne de vrais moment calmes avec le tumulte et la rage des instruments pour la plupart acoustiques.



1er album d':_Animat :  un grand merci à la Fonderie , en particulier Pascal Normal et aussi à tous ceux qui ont contribué au financement participatif, qui s'est révélé un vrai succès, à des collaborateurs proches aussi comme Fabrice Poggiani (photographe), Laurent Manoury (vidéo). Merci à tous .

Animat

// paul rogers : contrebasse, electric tanpura.  

// cédric thimon : saxophone, trombone, flûtes.

// thomas belhom : drums,  percussions, guitar, vocal.




thomas belhom

paul rogers

cédric thimon